phpMyVisites | Open source web analytics phpMyVisites

BIOGRAPHIE COMPLETE

Alain Gozzo est né le 14 avril 1955 à Metz.

Il commence ses études musicales à l’âge de 8 ans par le saxophone, mais sa véritable passion est déjà le tambour qui le fascine depuis sa prime enfance. Conseillé par le professeur de percussions du Conservatoire, il se tourne donc vers cet instrument, puis rapidement vers la batterie. Il fait ses premières armes sur une batterie à l’âge de 14 ans avec son premier groupe Axis, avec lequel il joue des reprises du Jimi Hendrix Experience. C’est le début d’un long périple avec quelques uns des meilleurs groupes et orchestres de variétés de l’est de la France.

En 1972, il a 17 ans et fonde avec quelques amis le groupe Atoll qui deviendra un des groupes leader de la scène rock-progressive française des seventies . Avec ce groupe, il tourne très intensivement et enregistre une dizaine de singles et 5 albums. C’est aussi à cette période qu’il rencontre André Ceccarelli, Pierre-Alain Dahan et Roger Fugen, fine fleur des batteurs des studios parisiens, qui deviendront ses maîtres à penser et lui donneront l’envie d’aller plus loin.

En 1979, les japonais classent Atoll 4ème groupe européen de progressive et le groupe vend beaucoup d’albums dans ce pays. Mais ses activités ne se limitent pas au groupe Atoll. Alain Gozzo co-signe aussi le générique d’Atari, une célèbre émission de jeux aux Etats-Unis. Il fait des séances en studio, joue avec Bernard Lavilliers, puis avec Sacha Distel avec lequel il accompagnera à travers le monde une multitude de vedettes françaises et internationales lors des célèbres « Sacha Shows ».

En 1981, après une année passée à répéter et enregistrer avec le chanteur-bassiste John Wetton (King Crimson, UK, Asia etc…), il forme avec le chanteur suédois de Titanic le groupe Embargo avec lequel il enregistre.

1982 voit sous son impulsion la création du premier circuit national d’écoles de batterie. Pionnier dans ce domaine, il est à la tête une centaine d’écoles Tama-Paiste disséminées dans toute la France, qu’il associe à la Grove School de Los Angeles. Il fait alors des dizaines de démos, s’occupe intensément de pédagogie et participe au premier chef à l’essor de la batterie dans l’hexagone. Il est l’auteur de disques de rythmiques, écrit des méthodes de batterie, et devient responsable de la partie pédagogique du magazine Batteur avec lequel il officiera 20 ans. Il est aussi nommé conseiller technique des marques Tama et Paiste qui l’associent au développement de plusieurs nouveaux modèles et séries.

Les années 90 sont placées sous le signe du renouveau créatif. Alain enregistre une des premières vidéo pédagogique française, « Profession Batteur », qui reste à ce jour la meilleure vente de vidéo d’artiste français avec celle de Christian Vander. Il produit aussi son premier album Gozzozoo « Pictures of the New World », unanimement salué par la presse. Parallèlement, il donne des cours au CMCN de Nancy, la plus grosse structure nationale d’enseignement des musiques actuelles.

Depuis 2000, Alain Gozzo est en charge de la promotion de Tama et d’Ibanez dans l’hexagone. Il est aussi responsable d’une chaire à la Music Academy Internationalet à la Jazz Academy International où il donne régulièrement des master classes. Il signe en outre un contrat artiste Top international avec la marque américaine de cymbales Zidjian.

Aujourd’hui, son plus grand plaisir, ou sa vocation, comme il se plaît à le dire, reste encore et toujours de faire passer à tous ceux qui le désirent le message de la batterie, cet instrument qu’il adore.

Un journaliste l’a d’ailleurs un jour appelé « Le Messager » dans un de ses articles. Alain considère cela comme le plus beau des compliments qu’on lui ai jamais fait.

En plus des centaines de concerts, sessions, clinics ou démos qu’il a effectué dans sa carrière, Alain Gozzo a aussi tourné avec des stars de la scène internationale comme les batteurs Billy Cobham ou Bill Bruford ( Yes, Genesis, King Crimson ), et accompagné lors de concerts ou master classes des pointures comme Stuart Hamm, un des meilleurs bassistes américains, Tony Mc Alpine, Birelli Lagrène, Patrick Rondat ou Steve Vai.

Retour à l'interview

 

Retour à l'interview

REPORTAGE : ALAIN GOZZO : "le messager "